Qui sommes-nous ?

Martine Prévôt vit à Albi et c’est à Carmaux que siège sa Maison d’édition : « Edite-moi! ». Après avoir enseigné l’occitan et l’espagnol dans l’éducation nationale, Martine concrétise son rêve en suivant une licence professionnelle des métiers de l’édition dans le cadre de l’université et en créant sa Maison d’édition, «Edite-moi !» en 2013.

Son amour pour les langues  et l’enfance l’oriente  vers la jeunesse et l’occitan tend la main. Martine Prévôt ne veut pas le confiner dans un musée des arts et traditions rurales, à base de foin, de meules ou de soupe de pain trempé. «Édite-moi» se tient à distance des mangas et du «vielhum» : Martine Prévôt privilégie les histoires qui parlent d’aujourd’hui, de demain, et qui créent du rêve, pas de la nostalgie à bon marché.

Elle publie des albums bilingues. Elle privilégie toujours l’aspect pédagogique dans  ses publications ce qui lui ouvre les portes des Calandretas et autres écoles.
Elle éveille les talents et sait les faire partager.

Sa sensibilité ressort dans ses choix éditoriaux. Elle aime les récits de vie, les enfants… d’où ses collections : « Mots à mots » ou encore « Drolles ».«On m’envoie beaucoup de manuscrits. Le langage n’est pas toujours adapté à l’âge. Dans ce cas, on peut le réécrire avec l’auteur». La relation avec les illustrateurs est importante. Ces artistes ont parfois le dessin ombrageux, il faut de la diplomatie pour faire passer le message et admettre la retouche. «À moi de créer une complicité sans les conduire à renier leur style».

La petite maison équilibre son budget. «C’était le but. Pas celui de gagner de l’argent, mais de transmettre et de mettre en valeur des talents».

Interview de Martine Prévôt et de Anne-Marie Caparros (complice de traduction et lectrice en occitan)
Dans les studios d’Air d’Autan, 2015